Vous avez dit Fleuri ?

Bonjour toi 😉

Du côté de chez Ma ici le challenge était Fleuri . Tu connais déjà mon jardin, j’en donne des nouvelles régulièrement, d’ailleurs, j’ai pris de nouvelles photos notamment de ma renoncule 😊 aussi, je partage autre chose de Fleuri. (j’aurais pu parler d’un langage fleuri mais je préfère rester soft 😉.

Je vous présente donc les jardins de Martel.

Et voilà, la promenade vous a plu ? Je partage une petite dernière, elle est hors sujet mais je l’ai croisé au bout d’une allée …

À très vite…

Vous avez dit géométrique ?

Bonjour toi 😉

Du côté de chez Ma ici le challenge était de trouver une photo qui parlait de forme géométrique. Alors… voici ce que j’ai trouvé 😁

Monsieur est un fan de vélo et autant il suit toutes les courses à la télé, autant il en pratique depuis toujours. Alors quand il a reçu ce cadeau , il était ravi et moi j’en profite pour vous le partager. Ne sont-elles pas belles les formes géométriques ? Le rond pour les roues et le plateau des vitesses, le triangle (je ne sais plus lequel, inutile d’avouer que la géométrie, les maths et moi, nous ne sommes pas copains du tout 😂) pour le cadre arrière, le trapèze pour le cadre avant, la forme oblongue pour la chaîne.

Voici son vrai 👇 je devais plutôt dire ses vélos 🧐

Challenge relevé ? 😁

J’ai aussi un vélo pour le suivre… il est rouge… et électrique pour prendre vraiment du plaisir et ne pas rester tout le temps derrière lui, mais ceci fera sans doute l’objet d’une histoire.

À la semaine prochaine pour le challenge suivant du côté de chez Ma ici.

À très vite…

Les enfants au jardin

Bonjour toi 😉

C’est le jour des enfants et c’est aussi le printemps au jardin. Ils adorent ça les enfants ! Et nous aussi !

Dès qu’il fait beau (ils n’attendent pas le printemps pour ça, je suis d’accord), ils sortent. Quelle joie de courir dans l’herbe, en tee-shirt sans manteau ni bonnet. Moi-même, dès qu’il y a un rayon de soleil, j’en profite. Rappelle-toi, n’as-tu pas créé ton jardin quand tu étais haut comme trois pommes ? N’as-tu pas attendu que les graines germent ? Ne serais-tu pas resté accoudé à côté croyant qu’elles allaient grandir d’un coup ? Combien d’arrosoirs portais-tu ? Pauvres graines parfois noyées 😉. Mais quelle victoire quand tu pouvais cueillir les fleurs. Je me rappelle ne pas avoir été patiente et d’avoir ramassé les bulbes de tulipe. Il n’y avait que les feuilles. J’ai dû me rendre compte de ma bêtise et pour ne pas me faire disputer, je les ai replantés … à l’envers 😂. Je ne me souviens plus pourquoi j’avais eu cette idée, mais par contre, papa qui m’a appelée pour me demander de rendre des comptes, ça je m’en souviens 😁.

N’as-tu pas aussi grimpé aux arbres er regardé d’en haut ce qui se passait en bas ? N’as-tu pas construit une cabane où tu pouvais aller te cacher ?

Et y inviter tes amis ?

Je n’avais pas de cabane mais un immense jardin où je pouvais me cacher, flâner, me raconter des histoires, cueillir les cerises quand c’était la saison et plus tard les pommes. J’allais les grignoter dans ma chambre en lisant Alice. Ces petites pommes rouges acidulées et rose à l’intérieur, je ne les ai jamais retrouvées dans le commerce. Elles n’étaient pas faciles à éplucher, maman en faisait de la compote.

Lycéenne, j’y recevais les copains. Nous y faisions du vélo. J’avoue, mon jardin était grand. Je n’ai plus le même aujourd’hui, il ressemble plus à un jardin de Barbie comme je l’appelle 😉 mais comme dit Monsieur, je n’ai plus vingt ans pour m’en occuper. Mais si mon chéri, mais avec quelques années autour 😊.

Et toi ? Avais-tu un jardin ? Une cabane ?

À très vite…

Du côté de chez Ma – Bonne nuit

Bonjour toi 😉

Le sujet de cette semaine ici est Bonne Nuit.

Ce lever de lune a été pris à la campagne. Je me souviens des chants des grillons, du parfum de l’herbe qui s’habille pour la nuit, et aussi de la chauve-souris qui passait et repassait et faisait peur.

Je me souviens du champ qui s’étendait à perte de vue devant les yeux, d’un chien qui aboyait au loin, du calme qui régnait.

C’est un endroit que je n’oublierais jamais et qui fait partie de mes souvenirs aujourd’hui. Il est rangé dans ma boîte. Je le partage avec toi, il a énormément de valeur et quand j’écris ces mots, je ne peux retenir mes larmes…

À très vite…

Dimanche Citation

Bonjour toi 😉

George Sand disait

Le souvenir est le parfum de l’âme

N’est-elle pas jolie cette citation pour accompagner ton dimanche ?

Un souvenir, un parfum… Je suis dotée d’une bonne mémoire olfactive, c’est ainsi que mes souvenirs reviennent, grâce ou à cause d’une fragrance. Je n’ai qu’à fermer les yeux et je saurais exactement ce que ce parfum m’évoque. J’aime à penser que le souvenir est le parfum de l’âme.

Bon dimanche à toi 💖

À très vite…

Lectures d’enfance

Bonjour toi 😉

C’est en me promenant sur d’autres blogs, notamment sur celui de « Du côté de chez Ma » ici que j’ai eu envie de participer à cette semaine de souvenirs d’enfance.

Que de bons moments passés de lectures…

Les tous premiers albums que je dévorais assise sur l’escalier, le goûter à portée de mains. Les nouvelles éditions n’ont pas la même saveur. Est-ce parce que je n’ai plus l’âge ? 😏

Je lisais aussi la Comtesse de Ségur surtout Les malheurs de Sophie suivi de François le Bossu qui me faisait régulièrement pleurer et Diloy le Chemineau. J’ai lu aussi les Vacances, les petites filles modèles, un bon petit diable. Ce dernier me faisait beaucoup rire, je me souviens encore de Mme Mac Miche 😂.

En grandissant, j’étais fan de toutes la série Alice de Caroline Quine.

Que de jolis souvenirs de lectures, je ne les ai pas tous mis. Je me rends compte que finalement, la lecture m’accompagne depuis de nombreuses années.

morning kisses
À très vite…

Musiques que j’aime

Bonjour bonjour !

S’il y a un artiste que j’aime et que je n’ai jamais oublié c’est Joe Dassin. Il est parti, mais ses chansons restent. Je les écoute régulièrement, et même si j’apprécie les chanteurs d’aujourd’hui, Joe reste dans mon cœur.

Je partage avec vous, celles que j’écoute le plus souvent, mais elles ne sont pas forcément les plus connues !

Allez, un p’tit coup de nostalgie ?

Ah nostalgie ! Vous la connaissiez ?
Sans commentaires !
Ah l’équipe à Jojo !
Beaucoup moins connue, mais j’adore !
Un classique !
Joe Dassin, c’était aussi ça !
Joe Dassin et son costume blanc.
Un bijou celle-là !
Salut Joe ! ça fait 41 ans !

À très vite …

Confitures d’été

Bonjour amis d’ici 😊

Le parfum des confitures ça vous parle ? Celui des prunes en particulier, la prune d’ente ici ! Celui qui embaume toute la maison et qui rappelle tous les souvenirs.

Souvenirs souvenirs ! chantait Johnny Hallyday. Ils fleurissent dès que ce parfum m’envahit. La cueillette tout d’abord, sous un soleil de plomb, avec les copines. Le fruit juteux dont le jus dégouline sur le menton quand je le goûte. Méfiez-vous de la prune dégustée chaude au soleil sur l’arbre, elle peut vous surprendre ! 😉. Puis la prune coupée en deux, dénoyautée pour la faire cuire.

Ces souvenirs me ramènent des années en arrière. La nostalgie s’installe teintée de mélancolie.

Et le bruit ? Le glougloutement, les bulles, l’écume. La cuisson tout un art. La surveiller pour ne pas qu’elle accroche. Remuer les fruits en faisant des 8 pour bien mélanger les fruits et pour pas qu’elle brûle au fond. Je répète ce que disait maman.

Ce parfum encore qui envahit la maison, même si vous la faites cuire dehors, qui change lorsque la confiture est presque prête. La goûter pour voir si elle est cuite, sur une assiette froide. Faire un trait au milieu, la cuisson est parfaite si ça ne se rejoint pas.

La mise en pots :

Belle provision pour l’hiver jusqu’à l’année prochaine. Elle accompagnera le fromage (un régal), le petit-déjeuner sur le pain frais, le quatre-quarts , le yaourt nature, le goûter des enfants. Je suis certaine que vous avez d’autres idées.

J’avoue, c’est ma préférée. Même si celle de Mirabelles faite aussi cette année est excellente.

Et vous ? Aimez-vous les confitures ? Les faites-vous ?

À très vite…

Avant – Après

Bonjour amis d’ici 😊

Ils étaient deux garçons et une fille, 
Ils écoutaient de la musique. 
Ils riaient, pas encore de béquille,
Et l'allure dynamique. 
Ils buvaient du coca
Et chantaient blablabla. 

Pas de soucis en tête
L'avenir devant eux. 
Ils ne pensaient qu'à la fête
Ils étaient heureux. 

Les années ont passé
La vie ne les a pas séparés.

Ils sont toujours deux garçons une fille
Ou plutôt deux hommes et une femme.
Ont-ils le vague à l'âme ? 
Ils ne s'en font pas pour des vétilles. 

Ils n'écoutent plus de la musique
Elle les rend mélancoliques. 
Ils n'entendent plus bien
C'est eux les doyens.

Ils préfèrent donner les graines aux oiseaux,
Ça ne fatigue pas leurs cerveaux. 

Le banc n'a pas changé lui ! 
Les années ne l'ont pas détruit. 
Eux, ils ont juste vieilli !
C'est la vie !