Wordcamp

Je partage ici ce qui m’attend, histoire que vous compreniez dans quelle histoire je m’engage 😂.

Voici le mail d’acceptation ! Danse de la joie ! 😂

Pas mal, le 1er exercice ! Le plan ! Ma bête noire !

À très vite …

En pause !

Bonjour bonjour !

Je pars quelques jours et je sais que vous allez attendre avec impatience la suite du thriller, de la romance et du feel good 😉😊.

J’ai plein d’idées pour la rentrée. Je pars aves des bouquins à lire, je vous ferai un retour. Je pars avec mes crayons et mes cahiers, parce que mon imagination n’est pas en vacances elle ! 😊

Je vous retrouve fin août, peut-être avant 😂 J’aime bien vous faire des blagues 😊.

Prenez soin de vous, attrapez le bonheur avant qu’il ne se sauve, et souriez ! 😊😊😊

A bientôt !

J’écris, je partage…Vous lisez

Dès que vous verrez apparaître cette bannière, un nouveau chapitre d’une de mes histoires en cours sera publié.

Les histoires en cours ?

C’est à cause de la clé, un feel good.

Vous préférez une romance ? Cupidonetmoi.com est fait pour vous.

Et si vous êtes plutôt Thriller, suivez Un héritage empoisonné.

C’est parti.

Bonnes lectures à tous.

Avis de lecture

Bonjour Bonjour,

Je partage avec vous un retour de lecture.

Je remercie Isabelle-Marie d’ANGELE de m’avoir envoyé, en service de presse, son roman « Noël à la maison des cœurs blessés ». J’ai découvert la plume pétillante de cette auteure lors de la lecture de son premier ouvrage « M comme MUG ».

Bien que le fait de lire une romance de Noël en été n’est pas très habituel, j’ai pris plaisir à découvrir l’histoire de Philippine et Georges, deux êtres que tout semble opposer et que l’auteure nous conte sous forme d’un récit à plusieurs voix. Ainsi nous découvrons nos deux héros et les nombreux personnages qui les entourent. Philippine est une jeune femme issue d’un milieu aisé, capricieuse, superficielle et naïve au début du roman mais également très fragile. Elle cohabite avec Georges un ami d’enfance, l’homme idéal, chef d’entreprise beau et charmant. Seule ombre au tableau Philippine pense que son ami est gay.

Isabelle-Marie d’ANGELE nous plonge vraiment dans la magie de Noël et nous nous laissons emporter par ses mots jusqu’à « la maison des cœurs blessés ».J’ai beaucoup aimé cette romance contemporaine, tendre et légère où secrets de famille, vengeances, intrigues sentimentales sont au programme et dont les dialogues très vivants tiennent le lecteur en haleine jusqu’au dénouement.

Vous pouvez toujours vous procurer Noël à la maison des coeurs blessés ici version brochée.

Version numérique ici en promotion à 0,99 €. Il est aussi dans l’abonnement Kindle.

Voilà voilà 😊

Je ne vous ai pas oubliés

Vous pourriez penser que je vous ai oubliés ? Avouez ! Je ne vous en veux pas, mais j’ai plusieurs excuses 😊 Si c’est vrai !

Tout d’abord, j’écris tout le temps, tous les jours et ça me prend du… temps ! Même si l’expression Je n’ai pas le temps est fausse vu qu’il faut dire Je n’ai pas pris le temps de… Le résultat est le même, je n’ai pas eu le temps 😊.

Mais qu’est-ce qui a bien pris tout mon temps ?

La sortie de Noël à la maison des cœurs blessés et sa pub. J’avoue, c’est un métier que je ne maîtrise pas. L’écrire, oui ! le corriger oui ! le mettre en forme, je sais faire. J’ai même réussi à faire le broché, les marque-pages et les flyers. Mais le vendre et me vendre ça c’est une autre histoire !

Un autre concours l’effet papillon qui me plait beaucoup et auquel je participe sur https://www.fyctia.com/stories/c-est-a-cause-de-la-cle allez-y faire un tour, et dites-moi ce que vous en pensez.

Bon c’est déjà pas mal. Je ne compte pas le fait que j’ai un mari, des enfants, la maison, une petite chienne (qu’il faut que je coiffe !) un jardin que je surveille, des mésanges qui ont fait leur nid et à qui je donnais des graines de tournesol (je sais bien qu’elles doivent se débrouiller toute seule, mais j’étais trop contente de les voir venir à ma fenêtre).

J’ajoute que j’aime faire du vélo, lire, bref ! Vous l’avez compris, mon blog est passé un peu, un tout petit peu après tout ça !

J’avais préparé un billet d’humeur sur les nouveaux mots du dictionnaire, je l’ai retrouvé et il m’a fait rire. Pourquoi, ne l’ai-je pas partagé ? Si vous êtes sages et si vous me le demandez gentiment, je le publierais !

Donc, ces quelques mots, que je vais mettre dans l’étiquette J’ai quelque chose à vous dire, se terminent.

À très vite …

Extrait Noël à la maison des cœurs blessés

Petit extrait de Noël à la maison des cœurs blessés.

Vous pouvez trouver ma romance en version numérique ici

Ou en version brochée ici

Si vous êtes intéressés par les marque-pages et Flyers avec dédicaces, contactez-moi sur isabellemariedangele@gmail.com. Je vous les offre si vous avez commandé le numérique ou le broché. Les premiers envois de mes lecteurs intéressés par la version brochée dédicacée sont partis aujourd’hui. Et vous ?

Je vous présente mes marque-pages et mes Flyers 💖.

Une romance à déguster sans modération n’importe quand…

Cupidonetmoi.com

Nouveau concours sur https://www.fyctia.com/stories/cupidonetmoi-com ou vous découvrirez ma nouvelle histoire. Je vous joins le résumé ci-dessous :

Léandre Castillo est agriculteur dans une commune rurale. Ses seules passions sont ses vaches, surtout Rosalie qui a tendance à déprimer et à beugler quand elle se sent seule. Son meilleur ami, Marc Agosta ne rêve que d’une chose : lui trouver une femme.

Léonie Capdabelle est coiffeuse dans une petite ville. Sa clientèle, majoritairement féminine, l’apprécie beaucoup et n’hésite pas à faire appel à elle à n’importe quelle heure. Mariette Aglaé son associée et amie aimerait qu’elle soit plus disponible pour avoir une vie privée, qui est pratiquement inexistante.

La nouvelle application Cupidonetmoi.com est faite pour réunir les couples. Seul leur véritable nom est entré dans la machine, elle fait le reste. Son but : que chacun trouve l’âme sœur. Mais un jour, Cupidonetmoi.com beugue…

Sortie Ebook

Noël à la maison des cœurs Blessés est sur toutes vos librairies en ligne préférées.

« Je vous présente Georges Debastido, mon colocataire. Il joue aussi le rôle d’ami, de confident, et même d’amoureux quand ça m’arrange. Malheureusement, il ne sera jamais mon amant. Pourquoi ? Parce que j’ai trop de seins et pas assez de barbe ! Georges préfère les garçons. »

C’est du moins ce qu’il lui a toujours affirmé !

Lorsque Philippine, toujours vierge, rencontre Victorien Ambielho, elle voit en lui l’homme qu’elle attendait. Si elle n’hésite pas à franchir le pas, les regrets arrivent aussitôt.

Qui est réellement cet homme, ennemi juré de la famille Debastido, qui s’incruste dans la vie de Philippine et de Georges ? Pourquoi est-elle utilisée dans cette rivalité, en apparence, professionnelle ?

Seule la maison des cœurs blessés pourra permettre de trouver les réponses. Parfois, les miracles de Noël ne sont pas ceux qu’on attendait…

Et si son colocataire n’était pas gai ?

Pour connaître la suite c’est ici

Nouveau roman

Une romance comme j’aime à les écrire :

« Je vous présente Georges Debastido, mon colocataire. Il joue aussi le rôle d’ami, de confident, et même d’amoureux quand ça m’arrange. Malheureusement, il ne sera jamais mon amant. Pourquoi ? Parce que j’ai trop de seins et pas assez de barbe ! Georges préfère les garçons. »

C’est du moins ce qu’il lui a toujours affirmé !

Lorsque Philippine, toujours vierge, rencontre Victorien Ambielho, elle voit en lui l’homme qu’elle attendait. Si elle n’hésite pas à franchir le pas, les regrets arrivent aussitôt.

Qui est réellement cet homme, ennemi juré de la famille Debastido, qui s’incruste dans la vie de Philippine et de Georges ? Pourquoi est-elle utilisée dans cette rivalité, en apparence, professionnelle ?

Seule la maison des cœurs blessés pourra permettre de trouver les réponses. Parfois, les miracles de Noël ne sont pas ceux qu’on attendait…

Sortie en mars

Isabelle-Marie d’Angèle

Je fais des ronds avec mon crayon,

Je fais des bulles

Des Mini Bulles.

J’en connais tout un rayon.

Nouveau pseudonyme ?

À quoi ça rime ?

J’aime bien Minibulle

Avec elle j’affabule.

J’écris Isabelle…

C’est ça fais ta belle !

C’est mon prénom

Nom de nom !

Ça ne veut rien dire,

Minibulle ne peut pas mourir !

Elle sera toujours là

Quand tu le voudras.

Isabelle-Marie

Encore ? Je ris…

Je réfléchis

Et je me dis.

Je ne suis pas comtesse (de Ségur)

Pensais-je avec allégresse

Mais je veux un pseudo

Qui soit beau et chaud.

La particule pourquoi pas ?

Ah ! Ah ! Ah

Eh bien quoi ?

Je ne la mérite pas ?

Isabelle-Marie De Quoi ?

De n’importe quoi ?

De Trifouilly-les-Oies ?

De ta ville de là-bas ?

Pourquoi celle-là ?

Et pas celle de chez toi 

Qu’aujourd’hui tu côtoies,

Je ne crois pas !

Ce n’est pas l’idée,

Je suis partagée

Nord-Sud sont aimés

Ils sont mon identité.

Celle qui m’a faite

M’a façonnée en fait !

Suis-je bête !

Où avais-je la tête ?

Minibulle s’appelle

Isabelle-Marie d’Angèle !

Qui est-elle ?

Moi, avec elle !

Ma maman Angèle.

Voilà comment est né mon pseudonyme sous lequel j’écris maintenant. Alors, si un jour vous croisez une Minibulle, c’est moi. Et si par chance, vous trouvez un bouquin signé d’Isabelle-Marie d’Angèle, c’est toujours moi. Croyez-moi, il vous appellera