Les nouveaux mots du dictionnaire

Je ne vais pas m’étendre sur les nouveaux mots qui fleurissent depuis 2020 et nous empoisonnent un peu la vie comme coronavirus, vaccinodrome, cluster, covid, distanciation.

Apparaît alors le télétravail qui était impossible et d’un coup, mais si c’est possible. Faut qu’on m’explique !

Je n’ai jamais entendu autant de Tu es positif ? Il vaut mieux ne pas l’être alors qu’on nous enseigne depuis des lustres qu’il faut l’être justement.

Si jamais tu l’es, tu passes en quatorzaine. Je connaissais l’expression être en quarantaine. Oubliez la cinquantaine, c’est tout à fait autre chose 😊.

Du coup on passe en confinement, puis en déconfinement. Dommage que le reconfinement n’existe pas parce qu’on l’a bien expérimenté. Et le redéconfinement, peut-être qu’il va exister aussi. Comme disait maman, faire et défaire c’est toujours travailler. Se confiner et se déconfiner, ça occupe ! 😂

Et le click and collect, heureusement qu’il existait celui-là même s’il n’était pas encore dans le dico.

Rions un peu, enfin moi, j’ai ri, vous je ne sais pas, parce que vous êtes peut-être un peu énervé 😂

Saviez-vous ce que c’est un zèbre ?

La question était posée à une passante dans la rue. Elle a regardé le journaliste d’un air de dire C’est une blague ? Vous me prenez pour une quiche ?

Heu non ! Je ne me permettrais pas madame.

Un zèbre, mon petit monsieur, c’est un animal à rayures, vous savez celui dont on dit qu’il est en pyjama.

Excusez-moi madame, mais il s’agit d’une personne surdouée.

Ah bon ? Ce n’est pas mon cas alors !

Donc, l’expression faire le zèbre qui veut dire faire le pitre, on en fait quoi ? et Drôle de Zèbre ? Ça peut coller, c’est quelqu’un hors norme 😉 les surdoués sont hors norme ? Ah bon ?

C’est vrai que si vous participez à une conversation où ne se retrouvent que des surdoués, vous vous demandez un peu de quelle planète ils arrivent. Peut-être qu’ils formeront un cluster de zèbres ? Deux nouveaux mots dans la même phrase, top !

Autre mot très à la mode qui prend sa place dans le dictionnaire.

Influenceur : Personne qui, en raison de sa popularité et de son expertise dans un domaine donné (la mode, par exemple), est capable d’influencer les pratiques de consommation des internautes par les idées qu’elle diffuse sur un blog ou tout autre support interactif (forum, réseau social, etc.). En clair, c’est quelqu’un qui influence. Heureusement qu’il est dans le dictionnaire celui-là, j’aurais bien cherché sa définition, elle est très compliquée.

J’arrête là mon bavardage qui j’espère ne vous a pas mis de mauvais poil traduisez de mauvaise humeur 😊

À très vite …

Vous avez dit rouge

Bonjour à vous,

J’ai trouvé ça ce matin. J’aime beaucoup l’illustratrice, Mademoiselle Smoothie, et comme la citation me plaisait aussi je partage mon ressenti.

Audrey Hepburn… la classe ! Deux films me reviennent immédiatement en mémoire : Sabrina et Vacances romaines. Ils ne datent pas d’hier 1954 pour le premier et 1953 pour le second. Je n’étais pas née, mais quand je les ai regardés j’ai craqué !

Je suis une vraie romantique, alors ces deux films, que du gâteau. Quant à la coupe Sabrina, elle a fait des ravages à l’époque… Quelle classe ! Elle existe toujours et on l’appelle coupe Sabrina Vintage. Revoilà ce mot ! Finalement, il n’est pas si vintage, il est plutôt à la mode 😂.

La couleur rose ? Je suis plus rouge !

Un tempérament de feu, je vois souvent rouge. J’aime pas les feux rouges parce qu’ils m’empêchent d’avancer.

Rouge comme les joues ça m’arrive souvent.

Rougir de plaisir sans commentaires.

Rouge à lèvres pour la brune que je suis, mais en ce moment, pas trop de rouge cause masque !

Le rouge couleur de l’amour, de la passion, du danger aussi.

Je n’aime pas le vin rouge… il fallait bien une exception 😂.

Rire, éclater de rire. On dit que lorsqu’on rit c’est comme si on mangeait un bifteck.

Rire, fait travailler tous les zygomatiques et fait tellement de bien. Il existe des cours de rire. Ah ça vous fait rire ? Tant mieux c’est le but !

Croire aux baisers, bien sûr, sauf qu’en ce moment…

Stop ! Rouge, interdit, pas de mauvaise humeur ! Sinon, je vois rouge !

Si les filles joyeuses sont les plus jolies, alors j’ai ma chance ! 😉

Demain est un autre jour, c’est certain. Mais… demain c’est lundi, et même si je crois aux miracles, il sera toujours lundi et j’aime pas le lundi 😂

À bientôt…

Citations piquées au vol

Bonjour à vous.

Vous remarquerez qu’aujourd’hui, je vous dis bonjour. C’est vrai, quelle impolitesse ! Il faut toujours dire bonjour 😉.

Vous regarderez aussi l’illustration que j’ai choisie, une petite blonde qui vous porte des fleurs avec une tête que j’adore, et une brune qui réfléchit. Les deux sont moi, même si je suis brune.  Un peu rigolote, un peu pensive, quand il le faut. Bref !

Aujourd’hui citations à la volée piquées dans mon cahier !

Asmtramgram, pic et pic et colégram…

Tout le monde veut sauver la planète, mais personne ne veut descendre les poubelles. Je l’adore, elle est de Jean Yann. Vous penserez à moi quand vous les sortirez 😂.

Asmtramgram, pic et pic et colégram…

Le grand Dieu fit les planètes et nous, nous faisons les plats nets. Sacré Rabelais, il avait de l’humour dans Gargantua. J’adore ce jeu de mots. Peut-être que Thomas Pesquet y pensera en grignotant ses trucs en sachet 😂.

Asmtramgram, pic et pic et colégram…

Cacher son âge c’est supprimer ses souvenirs. Poète Arletty, elle ne savait pas que dire Atmosphère atmosphère, est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ? Devenir vintage, comme j’aime bien le dire, c’est engranger des souvenirs. J’aime beaucoup l’idée.

Asmtramgram, pic et pic et colégram…

Ce n’est pas parce que l’homme a soif d’amour qu’il doit se jeter sur la première gourde. Pierre Desproges ne l’a pas raté celle-là. Je vous laisse la méditer 😂.

À bientôt

Jeudi, Je dis, Jeux dis, Jedi

J’ai souhaité que mon billet d’humeur soit d’humeur gaie ! Pas de tristesse ici. J’imagine que si vous passez et que vous vous arrêtez, vous n’avez pas envie de lire des trucs à pleurer.

Si vous cherchez de grandes discussions sur la reproduction des insectes en nouvelle Papouasie, ou comment faire disparaitre le mal de tête, ce n’est pas sur mon blog que vous le trouverez 😊.

D’ailleurs, je ne sais même pas ce que vous souhaitez trouver ici. Des bafouilles ça je sais les faire ! Des trucs qui font rire, je devrais y arriver. Un instant d’oubli, sans doute.

Bref !

C’est jeudi et le jeudi tout est… mais non, c’est le vendredi ça !

Jeudi, on peut faire des jeux dis ?

Peut-être, je dis !

Le retour du Jedi ? (Star Wars pour ceux qui ne connaissent pas !)

La rime Aïe ! Aïe !

C’est vrai que le retour du Jeudi ça fait un peu nul ! D’ailleurs, à la question quand est le retour du Jedi, la réponse est entre le mercredi et le vendredi ! Vous ne vous êtes jamais fait avoir ? Allez avouez !

Il y a un temps fort lointain (non je ne parle pas de Shrek) les enfants n’allaient pas à l’école le jeudi et on parlait de la semaine des quatre jeudis. Un rêve inaccessible évidemment !

Les vacances, c’est un peu ça non ? Pourquoi faire compliqué je vous jure ! Pourquoi ne pas dire la semaine des quatre dimanches alors ? Passons !

Je vous avais prévenu, dans mes billets d’humeur, pas de grande littérature. Quoique… la semaine des quatre jeudis quand même, c’est une citation datant du XVe siècle, vous étiez nés vous ? Et aussi, pour finir sur une note un peu plus sérieuse, les membres de l’Académie française se rassemblent aussi tous les jeudis depuis 1910. Vous vous rendez compte qu’ils sont en train de se retrouver et moi je parle d’eux ! C’est dingue non ? Et de quoi parlent-ils ? Peut-être de la reproduction des insectes en nouvelle Papouasie …

Avouez, vous ne le saviez pas ça hein !

À bientôt…

Je n’ai pas le temps

Le temps manque pour tout

Honoré de Balzac

Je n’ai pas le temps, je n’ai pas eu le temps, prends ton temps, donne-moi du temps, le temps passe trop vite, je ne prends pas le temps…

J’ai l’impression que toutes ces phrases sont à mon image. Je me laisse déborder, je ne prends pas le temps, il file entre mes doigts.

Avez-vous déjà tapé sur un sablier pour que ça coule plus vite ?

Vous pouvez le faire, ça ne changera rien. Vous imaginez que le temps file à toute allure, mais c’est faux. Il prend son temps lui ! c’est nous qui nous en rajoutons encore et encore. Évidemment que nous ne pouvons pas tout faire, les journées ne durent que 24 heures. Elles ne sont pas plus courtes ni plus longues qu’avant ou qu’autrefois.

Regardez un sablier, écoutez une pendule, contemplez un balancier, c’est régulier. Pas plus vite, pas plus lentement.

Alors, prenons le temps !

Si je l’avais pris, j’aurais publié la suite de mon calendrier de l’avent. Il n’a plus lieu d’être maintenant, c’est trop tard. Le temps est passé, il ne reviendra pas.

Si je l’avais mieux géré, j’aurais lu vos publications, j’aurais écrit davantage, je vous aurais souhaité un joyeux Noël 😉.

C’est là que cette phrase «Ne laissez jamais le temps au temps, il en profite » prend toute sa signification.

Virgile disait Il fuit le temps et sans retour !

À demain… si j’ai le temps😉

Expression bien de chez nous

C’est la mer à boire

Noël du Fail

Chez https://lilousol.wordpress.com/2020/12/03/la-quintessence-de-la-sapience-48-52-2/ je repère Vous connaissez des expressions anciennes ? Vous en connaissez des rigolotes, des savoureuses, des savantes fleurant bon notre France ?

La première expression qui m’est venue à l’esprit 

« Ce n’est pas la mer à boire » traduisez, ce n’est pas compliqué, ce n’est pas difficile, tu vas y arriver…

J’ai donc fait mes recherches et j’ai appelé G.

Il s’agit du proverbe « C’est la mer à boire » cité par Noël du Fail dans ses propos rustiques datant de 1547, qui veut dire que ce projet est irréalisable, difficile et qu’on n’en voit pas la fin.

Donc, l’expression ce n’est pas la mer à boire est l’inverse de ce proverbe 😂 et je l’ai entendue souvent !

Pas vous ?

Faire plaisir

Le plaisir le plus délicat est de faire celui d’autrui

Jean de la Bruyère

C’est facile de faire plaisir avec un sourire, un mot gentil, un bouquet de fleurs, une attention, un coup de téléphone, une visite impromptue.

Il suffit parfois d’un mot, d’un geste. Plaisir d’avoir donné de la joie, d’avoir fait fleurir le bonheur.

Cassandre était seule dans sa chambre,

Son fils, enfin, un jour de novembre !

Elle l’attendait depuis longtemps

Le temps passe ici si lentement.

Il apportait avec lui

Des nouvelles des petits.

Des photos aussi

De plaisir, Cassandre rosit.

Raconte-moi tout, disait-elle

Cette fois, ce n’est pas du virtuel.

Il est bien là en face d’elle

Son cœur se colore de l’arc-en-ciel.

Les minutes s’égrènent

Cassandre en est la reine.

Je dois partir, murmure-t-il

Déjà ? s’arque le sourcil !

Je reviendrais, c’est promis !

Ne traîne pas mon chéri,

Embrasse les petits !

Avec le sourire, Cassandre s’endormit.