Bonjour toi 😏

Je partage aujourd’hui cette lecture découverte grâce à un service presse envoyé par les Editions Calmann Levy Territoires.

Mystère autour d’une jeune fugueuse sous le soleil brûlant de la Catalogne.

L’été est là. Au volant de sa Deudeuche, Estelle, artiste-peintre désargentée et bohème, part rejoindre son cabanon du Bourdigou, un de ces villages de vacances « sauvages » faits de cabanes bricolées qui fleurissent sur le littoral catalan en ce début des années 1960.
Elle prend en stop une toute jeune fille partie à l’aventure, qui dit s’appeler Cassiopée. Estelle n’est pas dupe mais elle lui offre son affection et le gîte dans sa paillotte.
D’une beauté ravageuse, la nouvelle venue ne tarde pas à provoquer des remous dans le village. Ses manières libres, sa sensualité ardente choquent, au point qu’Estelle doit plusieursfois prendre sa défense. Pourtant, la rage de vivre de sa protégée finit par l’effrayer.

Que fuit Cassiopée ? Pourquoi a-t-elle quitté les siens ? Sans rien brusquer, Estelle va percer à jour son bouleversant secret…

J’ai ressenti beaucoup d’émotions à la lecture de ce roman. Je connais la plume d’Hélène Legrais et elle a su, une fois de plus, m’embarquer dans son histoire.

Le décor est celui des vacances, des cabanons bricolés sur le littoral en 1960. J’avoue, j’aime cette ambiance d’amitié et de solidarité qui ressort à chaque page.

Estelle possède une de ces cabanes et y passe tout l’été. C’est une artiste-peintre qui s’est révoltée contre sa famille. Elle est restée rebelle, vit sa vie comme elle l’entend et prône une certaine liberté qu’elle revendique. Je l’apprécie. Elle a la cinquantaine, elle est amoureuse et son amant est sympathique. Celui-ci est a une femme et des enfants, mais Estelle a passé un contrat avec lui, elle ne veut rien savoir. Elle se balade à bord d’une vieille deudeuche, elle n’a pas beaucoup d’argent, mais peu importe. Elle vient d’une famille qui en possède, mais elle ne leur demande rien. La vie sur la plage, les paysages, les occupants de ces cabanons plongent le lecteur dans une ambiance chaleureuse. J’aime beaucoup cette solidarité qui règne entre toutes ces personnes. J’ai l’impression que personne n’est méchant, n’est jaloux de l’autre, c’est un monde entre parenthèses.

Lorsqu’elle rencontre une auto-stoppeuse qui dit se prénommer Cassiopée, elle l’embarque et la ramène à son cabanon sans lui poser de questions. Un lien va se tisser entre les deux femmes, et même si Estelle n’a jamais voulu s’embarrasser d’enfants, elle sent bien qu’avec la jeune fille quelque chose de fort s’installe.

Cassiopée ne raconte rien de son passé et vit sa vie sans se préoccuper de ce qu’elle peut provoquer. Elle est belle, elle aguiche sans s’en apercevoir les hommes jeunes comme ceux qui sont mariés et livre son corps afin de se sentir vivante.

Dans ce petit village de cabanons où tout le monde se connait, la rébellion gronde contre elle.

Pourtant quand Estelle apprendra le secret caché de Cassiopée, elle le respectera jusqu’au bout et j’admire l’imagination de cette artiste pour que sa protégée soit heureuse.

Grâce à elle, Estelle peindra ses plus belles toiles. Grâce à elle, elle n’hésitera pas à rencontrer son père et à lui demander de l’aide, ce qu’il fera sans poser de questions comme s’il savait que c’était important. Les sentiments filiaux dans ce roman apparaissent alors que j’aurais pu imaginer le contraire, j’ai été très émue par les parents d’Estelle qui vieillissent, mais qui quoiqu’il arrive font ce qu’ils ont à faire pour Estelle.

Estelle devra pourtant prendre une décision…

Cassiopée fera son choix…

Et moi je reste sans voix en découvrant le mot fin. Un coup au cœur et un coup de cœur pour cette histoire superbement écrite.

Je t’invite à le découvrir, tu passeras un bon moment de lecture.

Que lis-tu toi en ce moment ?

À très vite…

2 réflexions sur “Lecture lue : Le cabanon à l’étoile – Hélène Legrais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s