Jack visite le jardin

Bonjour toi 😏

Je laisse la parole à Jack, mon merle, qui habite le jardin. C’est lui qui va vous raconter comment évolue le jardin dans lequel il niche.

Jack, le merle noir au bec jaune, surveille le cerisier de PaLou. Pas grand-chose à se mettre sous la dent cette année, pensa l’oiseau.

Par contre, PaLou a un jardin magnifique. Jack volète de-ci delà et remarqua que Dame Rose avait fait son apparition.

— Que vous êtes jolie ! s’exclama Jack.

— Et nous alors ? remarquèrent ses sœurs.

— Pas mal pas mal, s’amusa Jack. Quelles jalouses vous faites !

Il sait bien que ces fleurs sont un peu, juste un peu, vaniteuses. Ne sont-elles pas cataloguées de reines des fleurs ?

— Mais qu’est-ce que tu fais là, toi ?

Jack était horrifié. Un pied de blé s’était glissé dans le jardin de PaLou.

— Oh ne la ramène pas toi ! grommela le blé. Si ça se trouve, c’est toi qui m’as apporté jusqu’ici. Alors, tu la mets en veilleuse !

— Pas de bon poil, le blé, pensa Jack.

— Hum ! ça sent bon par ici, remarqua Jack.

— Normal, c’est moi qui embaume ! Je suis Jasmin.

Jack siffla d’admiration et ne put s’empêcher de la ramener :

— De la Rochefleurie ?

Le curieux a dû lire par-dessus l’épaule de la maîtresse des lieux. Il y a bien un Jasmin de la Rochefleurie dans son bouquin. (clin d’œil à Muguette pour ceux qui connaissent, allez voir sur l’onglet petite boutique 😉).

— Du rien du tout. Je suis planté depuis deux ans et comme chaque année, je fleuris et parfume le jardin de PaLou. Il prend bien soin de moi d’ailleurs, c’est pour cette raison que j’essaie de m’étaler de plus en plus.

Jack s’envola un peu plus loin et siffla à qui mieux mieux. Il n’avait pas le rire moqueur de son copain le geai, fort heureusement.

— Et alors, mademoiselle la Verveine, tu n’es pas bien gaillarde !

— Ne m’en parle pas, j’ai quand même réussi à sauver ce pied. L’année dernière, j’étais florissante. Cette année…

— Ouais, pas terrible. Mais t’inquiète, ça va venir. S’il faisait moins chaud aussi… au moins tu fleuris, mon pote le cerisier, il n’a pas eu ta chance. D’habitude, je me régale à piquer ses fruits.

— Bien fait pour toi, réagissent les pivoines.

— Nous qui sommes sous l’arbre, chaque fois que tu piques une cerise, tu craches le noyau sur nous. Tu crois que c’est agréable ?

Jack siffla de plus belle.

— Ola les filles, on se calme.

Il se planta sur les barreaux de l’échelle :

— Ah vous voilà quand même ! Savez-vous que vous êtes quand même les rois du balcon et de l’été.

— Hey, on arrive. Pas trop vite, sinon, nous n’aurons plus de fleurs pour toute la saison.

Les géraniums jetèrent un coup d’œil sur leurs voisins d’une autre couleur. Plus à la traîne qu’eux, leurs teintes commençaient à peine à se deviner.

Planté sur le bord des barquettes, Jack regardait, curieux.

— Et vous ? Qui êtes-vous ? Je ne vous ai jamais vus par ici !

— Ah ah ah ! devine un peu, toi qui es si malin.

Vexé Jack s’envola. Il allait les surveiller ces petits nouveaux qui ramenaient leur fraise.

À propos de fraises…

— Mince, PaLou m’a vu. Pas question qu’il me voie les chaparder.

Jack s’envola.

À très vite…

Nouvelles du jardin

Bonjour toi 😉

Ma renoncule grandit et une petite sœur arrive à ses côtés. J’espère qu’elle va bien s’épanouir parce que j’ai l’impression qu’il y a quelque chose dedans. Je la surveille 🧐 t’inquiète.

Voici ma première pivoine blanche. D’autres arrivent, je partagerai le massif quand il sera bien fleuri.

Surprise ce matin, j’ai découvert un œillet. Ils sont nains, je ne peux malheureusement (ou heureusement😁) faire un bouquet. De toute façon, pour l’instant, il n’y en a qu’un.

Ma lavande se prépare à fleurir. Là aussi, je te partagerai le massif quand il sera en pleine floraison, par contre tu n’auras pas le parfum 😊.

Ici, c’est la surprise. Je ne sais absolument pas ce que c’est. J’ai tout un massif et j’attends la floraison. Peut-être les reconnais-tu ?

Je voulais te dire aussi… Je dis JE quand je raconte, mais le jardin c’est Monsieur qui s’en occupe, c’est son truc. Avec lui, tout prend racine, il a une main verte comme ce n’est pas possible 😄. Du coup, les fleurs inconnues au-dessus, Monsieur ne sait pas. Il a recherché dans ses archives et n’a rien trouvé. Peut-être que ce sont les oiseaux qui ont transporté des graines, va savoir…

Tu vois ici, c’est la clinique des fleurs blessées comme je l’appelle. Il n’y en a pas beaucoup en ce moment. Mais c’est l’endroit où Monsieur installe ses plantes quand elles ne vont pas bien. Je te garantis qu’après un séjour dans l’endroit où il les bichonne, elles reprennent du poil de la bête (expression que j’adore, très imagée 😂). Ce n’est pas grand, mais il arrive qu’il doive jouer à Tetris (jeu de puzzle pour les non-initiés).

Je ne peux pas m’empêcher d’inventer des histoires avec les fleurs 😊. Un jour, je te raconterai qu’elles bavardent entre elles… comment ça ce n’est pas possible ? Mais si, il suffit juste de tendre l’oreille.

À très vite…

Bavardages

Bonjour toi 😉

Chez Ma il fallait raconter (c’est le thème 😊) avec le partage d’une photo. J’ai cherché et j’ai trouvé. Je suis bavarde alors raconter ne devrait pas poser de problèmes, le tout est de ne pas m’éloigner du sujet 😄. Je me souviens qu’au lycée, en cours de français, le professeur me disait « attention au hors sujet ». Tu vois, ça commence mal, je raconte déjà ma vie. Mais n’est-ce pas le sujet ? Raconter. Alors je raconte.

N’est-ce pas beau de se raconter en musique ? Moi, j’appelle cette gente dame une ménestrel mais est-ce le véritable mot ? De plus, je ne sais pas si on dit une Ménestrel. Cette photo prise à Dinard en août dernier me rappelle de jolis souvenirs. Je me suis arrêtée devant elle, l’ai regardée et écoutée. Dans sa bulle, elle ne voyait personne. Elle se racontait certainement une histoire en faisant sa musique dans son costume d’époque.

Pivoine

Je continue de raconter. Ce matin, j’ai cueilli deux pivoines rouges. J’en ai d’autres, mais celle-là est particulière. Le pied de pivoine vient de ma maison de campagne (que je n’ai plus) et chaque année ce pied vivote, il donne une fleur. Mais cette année, il s’est étendu et deux belles pivoines sont fleuries, (oui je sais, que deux, mais c’est pas mal ! d’ailleurs, je l’ai félicité). J’ai hésité avant de les cueillir. Pourquoi donc ? Je t’explique, quand elles sont dans mon vase, elles ne sont plus dans mon jardin et ça me fait de la peine. Pourtant, si elles sont sur ma table, j’en profite davantage. Cruel dilemme ! Dis-moi ce que tu en penses toi . Tu aimes cueillir tes fleurs ? Remarque que lorsque j’en ai à profusion, je n’hésite pas. Les glaïeuls par exemple, je les mets dans un grand vase. Le lilas, je le laisse, surtout qu’il fane vite dans l’eau, sauf si, conseil de fleuriste, tu écrases le bois de la branche, l’eau y pénètre plus facilement et il dure plus longtemps. Tout comme le muflier, je le laisse sur pied. Par contre, les roses, j’ai parfois du mal à les mettre dans un vase. Dès qu’elles fleuriront, je les partagerai (en photo).

Renoncule

Je te raconte l’histoire de ma renoncule que je surveille de près. Figure-toi qu’il y avait une autre fleur que j’aurais déjà dû avoir, mais elle a été grignotée. L’année dernière, idem, je n’ai pas eu la chance de voir comment était la fleur. Aussi cette année je surveille. J’espère qu’elle arrivera au bout et qu’un escargot gourmand ne la prendra pour son déjeuner 😏.

Voilà voilà, j’ai pas mal raconté non ?

À très vite…

Je vous présente mon jardin

Bonjour toi 😉

Chez Ma ici le challenge était de ne pas aller loin. Alors moi, je vous propose de découvrir mon jardin tel qu’il est aujourd’hui.

C’est une promenade fleurie et parfumée. Ici, les pivoines commencent à fleurir, elles sont blanches et rouges. Le fusain prend de l’ampleur, les campanules s’en donnent à cœur joie. Le muflier et les freesias reviennent chaque année, j’ai eu la surprise d’avoir un freesia jaune cette année. Le rhododendron a quand même décidé de fleurir, et le lilas blanc embaume le tout. Le seringat, lui, prend son temps cette année et il n’est pas très fleuri. Je vois tout ça depuis la fenêtre de mon bureau.

Belle journée à vous 😊

À très vite…