MaLou, j’ai rétréci

Bonjour toi 😏

Cette semaine MaLou était avec Pilou. Celle-ci lui montrait son cahier d’inventions multiples. Très affairée, elle expliquait à sa grand-mère :

— Là, tu vois, tu traces le chemin pour que la souris attrape le fromage.

MaLou est en admiration devant l’imagination de la gamine, mais elle ne comprend pas tous les codes, alors quand elle désigne la route empruntée par l’animal, Pilou se met à rire.

— Mais non, c’est pas ça !

Explications à l’appui, Pilou lui montre ce qu’il faut faire. MaLou reste perplexe et remarque que ce n’est pas clair. Pilou tourne la page et passe à autre chose. MaLou ne peut s’empêcher de dire qu’il y a des fautes et que Pilou est quand même assez grande pour écrire correctement.

— Oui, mais là j’avais rétréci !

Stupéfaite, MaLou éclate de rire.

— Comment ça rétréci ?

— Ben oui, je n’avais pas grandi, j’étais plus petite.

Effectivement, sur certaines pages, MaLou remarque la différence de formulation des phrases. Elle rit encore de la réaction de Pilou et celle-ci se joint à elle.

— C’est bien quand on rigole toutes les deux, hein, MaLou.

— Tu sais, moi aussi, j’avais des cahiers où j’inventais des mots croisés.

— Tu me feras voir ? J’aime bien ça. D’ailleurs, celui que tu m’as acheté pour mon anniversaire, je l’ai terminé, celui avec les poissons où je fais travailler Ciel, il est bien rempli aussi.

Pilou a en effet décidé de faire travailler son poisson. C’est lui le dénommé Ciel. Elle note ses progrès, ce qu’il a à faire et s’il y parvient.

MaLou n’est pas certaine que le poisson rouge est capable de faire tout ce que Pilou lui demande, mais elle ne dit rien.

C’est chouette les vacances pour MaLou alors quand elle entend Pilou dire à sa sœur de 4 ans sa cadette :

— Je mets mes baskets neufs pour sortir.

Et que Lou répond :

— Moi je mets les huit.

MaLou éclate de rire à nouveau. Décidément, ces enfants ont de ces réflexions.  

À très vite…