Samedi Chansons

Bonjour toi 😉

Sacré coup de Nostalgie 😉 avec le choix de mon jukebox

Nicolas – Sylvie Vartan

Non ce n’est rien qu’une chanson qui revient quelquefois
Rien qu’un sourire, en souvenir d’un garçon d’autrefois
Quand mes jours sont gris
Qu’il neige sur ma vie, il revient dans ma mémoire
Au lycée Français, un soir il m’attendait
Il souriait Nicolas

Nicolas (Nicolas), Nicolas (Nicolas), ma première larme ne fût que pour toi
On était (On était) des enfants (des enfants), notre peine valait bien celle des grands (Ouhou, ouhou)
Nicolas, Nicolas (Nicolas), c’était de l’amour, on ne le savait pas
C’est la vie (C’est la vie), qui nous prend (qui nous prend)
Qui nous emmène où elle veut et où elle va

Un homme enfant, aux yeux trop grands, sur un quai, qui pleurait
Il a neigé, beaucoup depuis, sur là bas, sur Paris
Et il ne sait rien, de moi et de ma vie
Ce que je fais, qui je suis
Il ne connaît pas, l’autre Maritza, il garde la vraie là-bas

Nicolas (Nicolas), Nicolas (Nicolas) mon premier chagrin s’appelle comme toi
Je savais (Je savais), que jamais (que jamais), je ne reviendrai ici auprès de toi (Ouhou, ouhou)
Nicolas, Nicolas (Nicolas), c’était de l’amour, on ne le savait pas
C’est le temps (C’est le temps), qui s’en va (qui s’en va)
Qui invente toutes nos peines et nos joies

Nicolas (Nicolas), Nicolas (Nicolas), ma première larme ne fût que pour toi
On était (On était) des enfants (des enfants), notre peine valait bien celle des grands (Ouhou, ouhou)
Nicolas, Nicolas (Nicolas), c’était de l’amour, on ne le savait pas
C’est la vie (C’est la vie) qui nous prend (qui nous prend)
Qui nous emmène où elle veut et où elle va

Nicolas (Nicolas), Nicolas (Nicolas)

Je ne peux pas ignorer celle-ci …vintage à souhait 😉

Je te propose ici une reprise par la nouvelle génération, Camélia Jordana. C’est l’occasion de voir Sylvie Vartan aujourd’hui.

Bon samedi en chansons

À très vite…

Samedi Chansons

Bonjour toi 😉

Jukebox s’il-vous plait …

Si je te dis…. des yeux magnifiques… Tu penses à qui ?

Anton Ivan Boris et moi – Marie Laforet

… Lorsque nous étions encore enfants
Sur le chemin de Bruyères
Tout le long de la rivière
On cueillait la mirabelle
Sous le nez des tourterelles
… Anton, Ivan, Boris et moi
Rebecca, Pola, Yohanna et moi
… Le dimanche pour aller danser
On mettait tous nos souliers
Dans le même panier
Et pour pas les abîmer
On allait au bal à pied
… Anton, Ivan, Boris et moi
Rebecca, Pola, Yohanna et moi
Anton, Ivan, Boris et moi
Rebecca, Pola, Yohanna et moi
… Ça compliquait bien un peu la vie
Trois garçons pour quatre filles
On était tous amoureux
Toi de moi et moi de lui
L'une hier, l'autre aujourd'hui
… Anton, Ivan, Boris et moi
Rebecca, Pola, Yohanna et moi
… Dire qu'au moment de se marier
On est tous allés chercher
Ailleurs ce que l'on avait
À portée de notre main
On a quitté les copains
… Anton, Ivan, Boris et moi
Rebecca, Pola, Yohanna et moi
Anton, Ivan, Boris et moi
Rebecca, Pola, Yohanna et moi
… Aujourd'hui chaque fois qu'on s'écrit
C'est qu'il nous vient un enfant
Le monde a beau être grand
C'est à peine s'il contient
Nos enfants et leurs parrains
… Anton, Ivan, Boris et moi
Rebecca, Pola, Yohanna et moi
Sacha, Sonia, David et moi
Dimitri, Yanni, Natacha et moi
Sacha, Sonia, David et moi
Dimitri, Yanni, Natacha et moi

Magnifique 💖

Une autre ? Cadeau 😉

Nostalgie …. Magnifique chanson qui m’émeut toujours autant. Une voix inoubliable.

Encore une autre ?

Ah oui, pure nostalgie ! 😂😉💖 Je suis certaine que tu chantes avec moi 🎶🎶
Il y avait longtemps que je ne l’avais pas écoutée, mon jukebox est formidable 😂.

Une dernière 😉

Bon samedi et n’hésite pas à me dire en commentaires ce que tu penses du choix du jukebox.

À très vite…

Samedi chansons

Bonjour toi 😉

Go pour le jukebox

Ola ! Je sais que je vais faire des heureux parmi ceux qui me suivent 😍

Il changeait la vie – Jean-Jacques Goldman

C’était un cordonnier, sans rien d’particulier
Dans un village dont le nom m’a échappé
Il faisait des souliers si jolis, si légers
Que nos vies semblaient un peu moins lourdes à porter

Il y mettait du temps, du talent et du cœur
Ainsi passait sa vie au milieu de nos heures
Et loin des beaux discours, des grandes théories
À sa tâche chaque jour, on pouvait dire de lui
Il changeait la vie

C’était un professeur, un simple professeur
Qui pensait que savoir était un grand trésor
Que tous les moins que rien n’avaient pour s’en sortir
Que l’école et le droit qu’a chacun de s’instruire

Il y mettait du temps, du talent et du cœur
Ainsi passait sa vie au milieu de nos heures
Et loin des beaux discours, des grandes théories
À sa tâche chaque jour, on pouvait dire de lui
Il changeait la vie

C’était un p’tit bonhomme, rien qu’un tout p’tit bonhomme
Malhabile et rêveur, un peu loupé en somme
Se croyait inutile, banni des autres hommes
Il pleurait sur son saxophone

Il y mit tant de temps, de larmes et de douleur
Les rêves de sa vie, les prisons de son cœur
Et loin des beaux discours, des grandes théories
Inspiré jour après jour de son souffle et de ses cris
Il changeait la vie
Oh, il changeait la vie
Il changeait la vie
Oh, il changeait la vie
Il changeait la vie.

Il y a certainement d’autres chansons que tu aimes de cet artiste, c’est celle-là qui a été choisie mais n’hésite pas à me dire en commentaires, celle que tu préfères. Allez une autre pour la route 😉. J’adore celle-là, elle met la pêche.

Allez on danse ? Ça faisait un, deux, trois…🎶🎶🎶 avoue que tu claques des doigts 😄.

Bon samedi et que du bonheur 😍😎.

À très vite…

Samedi Chanson

Bonjour toi 😉

Je commence ce week-end en musique avec toi. Je lance mon jukebox 🎶

Ah j’adore ! C’est un artiste qui m’émeut particulièrement. Ses chansons sont des tubes et tu ne pourras pas me dire que tu n’en connais pas au moins une. Alors…

J’ai le blues de toi de Gilbert Montagné

Un goût d’alcool déchire ma peau
Tous mes bateaux portent ton drapeau
Tu as brûlé mes avions de papier
Sur mon journal tu fais la cover
Des fleurs du mal étouffent mon cœur
J'écris ton nom sur mes nuits de janvier
Et j’ai le blues de toi
De tes silences tendres et de ta voix
Oui j’ai le blues de toi
Sans qui j’ai tant de mal à être moi
J’avais envie de faire
Mon ciel dans ton enfer
Ça me rend fou je crois
Le blues de toi
Nos souvenirs explosent ma tête
Notre avenir est un vieux gadget
Une aventure que tu as oubliée
Et mes violons de mélancolie
Me font un long solo de folie
Tu es partout sur mon calendrier
Et j’ai le blues de toi
De tes silences tendres et de ta voix
Oui j’ai le blues de toi
Sans qui j’ai tant de mal à être moi
J’avais envie de faire
Mon ciel dans ton enfer
Ça me rend fou je crois
Le blues de toi
Le blues de toi
Et j’ai le blues de toi
De tes silences tendres et de ta voix
Oui j’ai le blues de toi
Sans qui j’ai tant de mal à être moi
J’avais envie de faire
Mon ciel dans ton enfer
Ça me rend fou je crois
Le blues de toi
Et j’ai le blues de toi
Mon ciel dans ton enfer
Ça me rend fou je crois
Le blues de toi
Un goût d’alcool déchire ma peau
Tous mes bateaux portent ton drapeau
Tu as brûlé mes avions de papier.

Comme vidéo, j’ai choisis celle où il chante avec Pomme , nouvelle génération. Les deux voix s’accordent merveilleusement bien et je suis fan à 100%.

Qu’en penses-tu ? Quelle est la chanson de Gilbert Montagné que tu préfères ? Il y en a tellement que tu as le choix.

Je te présente aussi mon avatar en tenue de printemps, comment me trouves-tu ?

Bon samedi 💖

À très vite…